Dictionnair de synonyme

Le Coucou Oiseau

Tuesday, 16 June 2020

Au retour du printemps, nous avons la joie de pouvoir entendre le retour de tous les chants d'oiseaux. Parmi eux, on peut en reconnaître un qui nous est très caractéristique en Europe: le fameux "cou-cou". Dans l'esprit collectif, ce chant vient de l'hirondelle, mais un autre oiseau chante de cette manière (d'où son nom d'ailleurs): le coucou gris. Caractéristiques physiques du coucou gris Le coucou gris ( Cuculus canorus) est un oiseau de l'ordre des Cuculiformes. Cet ordre ressemble morphologiquement à celui des Psittaciformes (qui contient notamment les cacatoès), à la différence près que la partie supérieure de leur bec n'est pas mobile, et que leur longue queue possède moins de plumes que celle des Psittaciformes. Ces oiseaux se situent entre le pigeon et le moineau, au niveau de la taille. Ils mesurent environ 30cm, pèsent entre 105 et 130 grammes et ont une espérance de vie de 10 à 15 ans. Les mâles possèdent un plumage gris bleu sur le dos, l'encolure et la tête, tandis que leur ventre est rayé.

Le coucou oiseau la

La particularité du coucou est de ne pas construire de nid pour couver ses œufs: la femelle pond dans le nid d'un autre oiseau, quand la couveuse de ce nid est absente. Elle y dépose un œuf dont la coquille prend l'apparence et la taille de ceux déjà présents dans le nid. La durée d'incubation est comprise entre 11 et 12 jours. Une fois le jeune coucou sorti de son œuf, il vide le nid de ses autres œufs et même des oisillons déjà présents et se fait réchauffer par ses oiseaux nourriciers pendant ses 6 premiers jours, pour quitter le nid au bout de 12 à 13 jours. Le coucou est-il utile ou nuisible au jardin? Par son alimentation, le coucou est très utile au jardin notamment pour aider à éliminer les chenilles processionnaires du pin dont il est très difficile de se débarrasser et qui attaquent et affaiblissent les résineux, surtout les plus jeunes, notamment le pin noir d'Autriche, laricio de Corse, Salzman, maritime, sylvestre ou le pin d'Alep, répandus dans nos jardins. (Crédits photos: photo n°2 par Philomin Briot et photo n°3 par André Labetaa)

Il utilise pour cela deux soufflets au son différent comme dans les orgues d'églises et parvient ainsi à imiter le chant naturel du coucou, plus simple à reproduire que celui du coq. Le succès est immédiat et les pendules à coucou deviennent un artisanat florissant exercé en hiver par les montagnards de la région qui les vendent l'été venu [ 8]. Les coucous sont très présents en Allemagne. Selon une légende, le Duc Ulrich VI de Wurtemberg (1487-1550) réclama le « nid du coucou », qu'il avait entendu chanter avec ravissement dans leurs bois, aux habitants de Botnang (village allemand devenu plus tard un quartier de la ville de Stuttgart). Les habitants ne parvenaient pas à décider s'il s'agissait d'une marque d'ignorance du Duc ou d'une plaisanterie. Ne voulant pas courir le risque de mécontenter l'illustre personnage, ils ont donc décidé, à défaut de nid, de lui faire don d'une partie de leur forêt où vivait le fameux oiseau chanteur. Depuis lors, les habitants de la région se moquent gentiment de leur naïveté et le coucou est devenu l'un des symboles de Botnang [ 9].

D'instinct, et bien qu'il naisse aveugle, il profitera de l'absence de sa mère adoptive, qui le prendra pour l'un de ses petits, pour jeter les autres œufs hors du nid, à l'aide de son dos creux, en forme de cuillère. En réalisant ce méfait, le coucou gris aura toute la nourriture nécessaire pour grandir, ses potentiels "frères et sœurs adoptifs" n'étant plus là pour partager les repas avec lui. De plus, ce jeune oiseau parasite possède un gosier rouge orangé qui déclenche une pulsion irrépressible de becquée. Cette couleur sur son gosier est si attrayante que des oiseaux allant nourrir leurs petits dans d'autres nids qui passent par là, sont attirés par ce stimulus et viennent nourrir ce jeune coucou gris. À trois semaines, les coucous gris font jusqu'à 30 fois leur taille à la naissance, et sont prêt à quitter le nid de leur mère adoptive. Ils restent cependant souvent jusqu'à 4 ou 5 semaines. Les coucous gris parasitent entre 50 et 60 espèces de passériformes comme la rousserolle des marais ou les bergeronnettes, mais malgré ce que l'on pourrait penser, ces oiseaux parasites ne dépeuplent jamais une espèce d'un lieu, le nombre ne nids n'étant généralement pas suffisants, la femelle coucou gris va souvent migrer pour trouver un nouveau nid dans lequel pondre.

Le cri bien reconnaissable des coucous: « COU-cou! » explique aussi sa faveur auprès du public. De nombreux appeaux permettent de l'imiter parfaitement, sortes de flûtes à deux notes et qui ont été déclinés dans des formes diverses en bois, en métal ou encore en terre cuite [ 6]. Au Luxembourg, a lieu le lundi de Pâques la foire d' Émaischen (diminutif de marché d' Emmaüs), fête des sifflets d'oiseau en terre cuite imitant le chant du coucou ou du rossignol: les Peckvillercher. Cette fête des potiers, attestée à partir de 1827, évoque aussi la fin de l'hiver et le retour du printemps et il était d'usage d'offrir ces sifflets à coucou aux enfants à cette occasion [ 7]. En français « Coucou! » est aussi devenu une interjection utilisée dans le langage courant pour s'interpeller ou dire bonjour. Les pendules à coucou de la Forêt-Noire ont aussi contribué au succès populaire de cet oiseau. C'est en voulant imiter le chant du coq dans ses pendules, sans y parvenir, que Franz Anton Ketterer (un horloger allemand de Schönwald, près de Triberg, en Forêt Noire), construit la première horloge à coucou.

  1. Le coucou oiseau libre
  2. Le coucou oiseau parasite
  3. Le coucou oiseau film
  4. Le coucou l'oiseau invisible
Lcl mon compte client

Synonyme de trouver une solution, 2020